Accueil Marketing Comment bien optimiser vos Call-to-action ?

Comment bien optimiser vos Call-to-action ?

De lisa@valoris-concept.com
6 mins de lecture
call-to-action

Pour mener à bien une stratégie de marketing digital il est nécessaire d’attacher une attention toute particulière aux contenus. Ces derniers permettent de faire naître l’intérêt chez les visiteurs qui s’intéressent alors aux produits et services de l’entreprise. Pour qu’un visiteur devienne un client fidèle, chaque étape compte. L’intérêt est donc de susciter de sa part une action, que ce soit un achat ou une demande de devis par exemple.

Pour y parvenir, vous pouvez insérer des call-to-action dans vos contenus, en veillant à les placer aux bons endroits. Comment bien optimiser vos call-to-action pour en obtenir le meilleur bénéfice ? Nous vous éclairons dans cet article.

Call-to-action : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’un call-to-action ? Le fameux CTA est un bouton d’action intégré dans un contenu web et destiné à inciter l’internaute à entrer en contact avec la marque. Toute stratégie d’inbound marketing réussie doit tenir compte du CTA et de ses subtilités. L’objectif du CTA est de convertir les internautes en prospects pour l’entreprise. Cela permet notamment d’obtenir des inscriptions aux newsletters, de collecter les coordonnées des leads ou encore de vendre directement des services et/ou produits.

Pour obtenir pleine satisfaction grâce à ces éléments de contenus, il est nécessaire de les optimiser. La seule insertion du call-to-action ne suffit donc pas à convertir vos leads en prospects et en clients fidèles. La conversion des internautes sur votre site web requiert un passage direct à l’action, ces derniers ne devant donc pas se contenter de cliquer sur le CTA. Véritable arme pour votre stratégie digitale, le call-to-action peut par exemple inciter les visiteurs de votre site web à demander un devis ou à télécharger un livre blanc sur une thématique précise. Ils peuvent également vous contacter ou encore s’inscrire à votre newsletter.

CTA

Le CTA, une combinaison de trois éléments principaux

Pour transformer le CTA en véritable arme de persuasion sur votre site web, il est impératif de combiner trois éléments indispensables. Ces derniers permettent d’optimiser le call-to-action pour en retirer tous les bénéfices pour votre entreprise. Il s’agit en l’occurrence des éléments suivants :
  • la phrase d’accroche,
  • le bouton,
  • le visuel approprié.
Vous souhaitez optimiser au maximum vos CTA ? Voici quelques conseils adaptés à vos objectifs.

Marquer la temporalité pour créer une situation d’urgence

Le call-to-action a pour objectif d’attirer l’attention de l’internaute en lui donnant envie de cliquer et d’en savoir davantage. Inciter à passer à la phase d’achat nécessite de tout mettre en œuvre pour donner envie à l’internaute de prendre rapidement connaissance du produit ou service proposé. Le call-to-action doit donc donner l’impression que l’offre est éphémère et que l’urgence est telle qu’il est important d’en profiter sans plus attendre. Pour bien faire passer ce message sans tomber dans un effet trop commercial vous pouvez utiliser certaines expressions comme « Offre limitée » ou « Disponible jusqu’à (date) ».

L’intérêt est ici de montrer que le produit est vraiment intéressant et qu’il est impossible de passer à côté de cette offre, valable pendant un laps de temps limité.

Privilégier des endroits stratégiques pour insérer vos call-to-action

En pratique, un CTA impactant ne doit pas être inséré n’importe où dans votre contenu. Pour l’optimiser au maximum vous devez le placer à un endroit stratégique, où il pourra être facilement visible par le plus grand nombre d’internautes. Tout l’intérêt est de faire en sorte qu’il ne passe pas inaperçu lorsque l’internaute visite votre site web. Il doit donc être facile d’accès, sans qu’il ne soit nécessaire de le rechercher.

Il est recommandé d’insérer les CTA à plusieurs endroits stratégiques : au début de votre article, au milieu et à la fin. N’abusez tout de même pas de cette méthode puisque cela peut avoir l’effet inverse en faisant fuir les lecteurs, qui quitteront alors la page sans passer à l’action.

A noter : il est intéressant d’insérer vos call-to-action dans votre newsletter et vos campagnes d’emailings pour mettre toutes les chances de votre côté de convertir vos leads.

Call to action

Choisir les bonnes couleurs pour vos CTA

Pour donner envie de cliquer sur votre call-to-action il est important de choisir des couleurs flashy qui attirent l’attention.

En effet, lorsqu’il se trouve sur votre contenu, l’internaute doit tout de suite savoir où cliquer s’il veut en savoir plus ou bien passer à l’action. La couleur de votre CTA doit donc se démarquer du reste de l’article, tout en restant en harmonie avec l’ensemble du site. Il ne s’agit pas d’utiliser des couleurs criardes en désaccord avec le design de votre site web. Tout doit être choisi en suivant la meilleure harmonie possible avec votre charte graphique. Il est donc conseillé d’opter pour des couleurs vives qui plaisent beaucoup et qui vont généralement avec tout, comme le rouge ou le vert. En choisissant les couleurs les plus adaptées vous améliorerez sensiblement le taux de clics sur vos call-to-action.

Rédiger un CTA bref et concis

Un CTA bien rédigé doit convaincre le visiteur de cliquer en un seul coup d’œil. Il est donc inutile de rédiger de longues phrases. Mieux vaut privilégier des phrases d’accroche courtes comprises entre 5 et 10 mots. En pratique, il s’agit d’inciter à passer à l’action et non pas de créer un argumentaire de vente. Votre CTA doit donc être bref et suffisamment percutant pour inciter à cliquer le plus rapidement possible.

De la même manière, il est fortement conseillé de veiller à la cohérence dans la formulation de vos CTA. Le mode d’expression doit être limpide et ne pas prêter à confusion. Si vous choisissez l’impératif, n’utilisez pas un autre temps en cours de route. Vous pouvez également choisir des verbes qui incitent à passer à l’action, comme « Téléchargez » ou « Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter ». De cette manière vous montrez directement à l’internaute ce qu’il peut retirer de son action et vous ne mentez pas sur les bénéfices directs.

Enfin, il est déconseillé d’utiliser des termes qui paraissent trop abstraits et génériques, comme « Cliquez ici » par exemple. Plus votre message est personnalisé et impactant et plus le visiteur aura envie de cliquer sur le call-to-action.

Ne pas avoir peur d’être créatif

Nombreux sont les CTA répétitifs et qui se ressemblent trait pour trait. Pour transformer un CTA en un message percutant qui fonctionne il est nécessaire de bien le concevoir. L’innovation joue un rôle majeur, en plus de la créativité. Être créatif passe par les mots et les visuels. Ces deux éléments doivent ainsi être combinés pour parvenir au meilleur résultat. L’art du copywriting vous sera notamment d’une grande utilité puisqu’il consiste à choisir les mots justes et toujours sur-mesure pour inciter le visiteur à cliquer sur le CTA.

En plus du choix des mots justes et cohérents, n’hésitez pas à choisir la bonne conception graphique pour votre CTA. L’optimisation d’un call-to-action passe donc par plusieurs étapes. En oublier une peut réduire fortement l’attractivité du message et diminuer le taux de clics. Surprendre votre auditoire avec un maximum de créativité permettra de mieux faire passer votre message.

Choisir un seul type de CTA par page

Une erreur commune consiste à placer différents types de CTA sur une même page. Le problème est qu’en faisant cela, l’internaute se trouve facilement noyé dans les informations et ne sait plus où cliquer.

Pour gagner en cohérence de propos et en performance, choisissez un seul CTA par page web. En effet, chaque page web doit avoir un objectif précis et il est important d’inciter l’internaute à réaliser une seule action. En gardant cette cohérence vous améliorez la lisibilité de votre site web et conservez une ergonomie satisfaisante.

Améliorer sans cesse ses call-to-action

Il est rare qu’un CTA soit optimisé dès le départ puisque les étapes d’optimisation ne sont pas toujours parfaitement maîtrisées. Le processus d’optimisation des call-to-action s’inscrit donc dans la continuité, ce qui implique de tester régulièrement leur efficacité et d’en affiner les contours lorsque cela est nécessaire.

Enfin, vérifiez que la page vers laquelle pointe votre CTA est valide et qu’elle ne contient pas de lien cassé. Assurez-vous donc que les liens de vos CTA dirigent les internautes vers les bonnes pages.

 

Si vous appliquez tous ces conseils, nul doute que vous boosterez au mieux les ventes sur votre site web. Cela, en plus de créer une relation de qualité avec vos clients.

Vous pourriez aussi aimer

Informatique et numérique pour entreprises

Datagroup.re est un magazine spécialisé dans le numérique et l’informatique pour les entreprises de l’océan indien. 

SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER

© DATAGROUP – Le numérique au coeur de votre entreprise – Tous droits réservés – Réalisation :  Valoris Concept