Sélectionner une page

L’infogérance est apparue dans les années 90. Il s’agit de la solution permettant d’assurer la gestion du système d’information d’une entreprise, via un prestataire externe. L’infogérance s’adresse à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille (donc y compris aux petites structures). Or, dans le cadre de l’infogérance, l’externalisation du parc informatique de l’entreprise est soit totale soit partielle. L’intérêt de choisir entre les deux est important pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Data Group vous présente les différences qui existent entre l’infogérance totale et partielle

Infogérance partielle, ou l’externalisation d’une partie des tâches

Comme son nom l’indique, l’infogérance partielle (autrement appelée infogérance sélective) consiste à déléguer l’exécution d’une seule partie des services et tâches à un prestataire externe. Ce dernier ne se charge pas de la gestion de tout le parc informatique. De fait, si un problème survient dans le service rendu, cela permet de changer facilement de partenaire. On peut alors en trouver un nouveau plus expérimenté dans l’externalisation des tâches spécifiques concernées. Le prestataire de services externe agit en réalité comme s’il faisait partie de l’équipe interne. En effet, il est en appui de cette dernière sur un point précis.
Ce type d’infogérance a comme principal avantage de laisser une certaine marge de manœuvre à l’entreprise qui conserve un contrôle sur le système d’information. Ce système est scindé en plusieurs parties, avec un rôle attribué à chaque prestataire extérieur. Le fait de répartir la gestion du système d’information à plusieurs professionnels entraîne aussi un désavantage. En effet, cela est susceptible de désorganiser le tout. On reproche ainsi souvent à l’infogérance partielle de ne pas être suffisamment coordonnée.

Infogérance partielle : quand faut-il la choisir ?

Quand devez-vous choisir l’infogérance partielle ? Cette solution convient aux entreprises qui souhaitent diluer le niveau de risque et la dépendance à un seul prestataire. Ces dernières sous-traitent alors à des partenaires différents. Cette décision résulte bien souvent d’une analyse mûrie dans l’entreprise. Elle consiste à vouloir déléguer un service plus coûteux que les autres ou plus complexe à gérer. Cela afin de gagner en temps et donc en productivité générale.
L’infogérance partielle constitue aussi bien souvent une première étape dans la démarche d’externalisation de l’informatique d’une entreprise.

Infogérance totale, ou la délégation de tout le système d’information

Faire appel à l’infogérance totale revient à déléguer tout le système d’information. Cette solution convient parfaitement pour les TPE et les PME qui voient dans cette offre la solution pour ne conserver que le minimum de leur service informatique en déléguant à un personnel compétent.
Les nouvelles technologies et tendances numériques s’associent bien volontiers avec ce processus d’infogérance totale. En effet, les tendances du numérique prônent l’accessibilité de tout le système d’information à distance. Cela permet de gérer facilement et de manière centralisée, avec un accès rapide et nomade aux salariés dans toutes les situations. Y compris en cette période où le télétravail devient la norme.
Dans le modèle d’infogérance totale, les collaborateurs n’ont qu’à se munir d’un poste de travail disposant d’un accès internet. Tous les documents de l’entreprise, les dossiers importants, les mails et les applications sont disponibles via le web. Si une panne survient dans le système, le professionnel qui se charge de l’infogérance réalise le dépannage sans se déplacer et donc beaucoup plus rapidement. Il prend facilement la main sur le système pour en assurer la parfaite continuité.

Expert en infogérance, YOUTELL se charge de l’infogérance du parc informatique de votre entreprise, TPE et PME.