Accueil Communication Quelles perspectives pour l’économie connectée ?

Quelles perspectives pour l’économie connectée ?

De lisa@valoris-concept.com
6 mins de lecture
Économie connectée : quelles perspectives ?

Dans notre vie quotidienne, le numérique occupe une place prépondérante. En possession permanente de leurs smartphones, les consommateurs utilisent massivement le web, que ce soit pour chercher des informations ou faire des achats. Ainsi, les applications du numérique connaissent une nette progression. Entre la 5G généralisée partout, les progrès de l’industrie et les smart cities, la tendance est au développement du tout numérique et des nouvelles technologies de la communication. Quelles sont les perspectives envisageables pour l’économie connectée dans les prochaines années ? On vous répond dans cet article complet.

Qu’est-ce que l’économie connectée ?

Qu’appelle-t-on économie connectée ? Autrement nommée « économie numérique« , l’économie connectée inclue l’ensemble des activités sociales et économiques ayant lieu sur des plateformes web. Il peut notamment s’agir de réseaux internet, via le commerce électronique entre autres.

Aujourd’hui, l’économie numérique est un secteur en constant essor et qui contribue pleinement à la croissance des pays dans le monde. Ce phénomène est un facteur stratégique pour l’économie des États qui tentent de redoubler d’idées pour améliorer encore davantage l’accès aux technologies de l’information et de la communication (NTIC). Cette nouvelle économie électronique utilise le digital pour s’exprimer, dans une société où la consommation courante se fait majoritairement en ligne, via un smartphone.

Impacts de l’économie connectée sur la croissance

De manière globale, l’économie numérique exerce un double impact sur la croissance économique d’un pays. D’une part, elle entraîne la hausse du capital numérique, constituant un facteur clé de production. D’autre part, l’économie connectée contribue indirectement en augmentant la productivité générale de l’économie, du fait des effets positifs de la hausse du capital numérique.

Les nombreux investissements réalisés par les entreprises témoignent de cet engouement pour l’univers connecté dans lequel nous baignons. Il s’agit notamment de matériels numériques, de logiciels ou encore d’autres équipements. En outre, le fait de former les collaborateurs à savoir utiliser les nouveaux outils du numérique participe in fine à augmenter la productivité générale. Les tâches peuvent être plus facilement automatisées, notamment pour des missions assez rébarbatives. Ainsi déchargés de la gestion manuelle de ces tâches, les salariés peuvent se concentrer sur des missions à plus haute valeur ajoutée pour l’entreprise. Cela conduit à un gain de temps, une amélioration des échanges et l’optimisation du processus. Or une meilleure productivité du travail est un facteur clé de la croissance économique.

Économie connectée : quelles perspectives ?

L’après pandémie : des perspectives revues à la hausse pour le numérique

La période post Covid-19 a été le déclencheur d’une prise de conscience, avec une volonté de faire repartir la croissance au beau fixe. C’est chose faite grâce à une conjoncture qui invite aujourd’hui l’univers du numérique à revoir ses perspectives à la hausse pour 2022 comme pour les prochaines années.

Entre 2019 et 2020, le secteur du numérique a essuyé une perte de chiffre d’affaires de 4,6 %. La situation a été bien plus favorable en 2021 pour l’ensemble du secteur avec une hausse de l’ordre de 6 %. Tous les métiers du numérique ont pu observer un changement de paradigme et une croissance exponentielle. Les entreprises des services du numérique (ESN) ont par exemple enregistré une augmentation de 4,4 % en 2021. Les éditeurs et les plateformes cloud ont quant à eux connu une hausse de 9 % de leur chiffre d’affaires. Une tendance qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2022

Plan « France 2030 » et investissements dans l’innovation numérique

Placés en faveur de l’économie connectée, les investissements sont nombreux chaque année en France et à l’étranger. Nombreux sont ceux à être à l’origine de ces initiatives, tant des collectivités que des acteurs privés.

Pour dynamiser encore plus ce secteur, le Gouvernement a contribué à la mise en place d’un plan de relance européen d’un montant total de 750 milliards d’euros. Nommé plan « France 2030 », l’objectif est de mobiliser 30 milliards d’euros pour industrialiser encore davantage la France, notamment grâce à certains secteurs clés comme la santé, l’agriculture, l’énergie et l’automobile. Sans oublier des investissements massifs (plusieurs milliards d’euros) dans la robotique, le numérique et divers types de composants électroniques. Ces investissements bénéficieront à toutes les entreprises, y compris les petits start-ups qui démarrent.

N’oublions également pas que le Gouvernement français vise un objectif d’investissement public à hauteur de 735 millions d’ici 2025. Cela permettra à tous de pouvoir se doter de la 5G, pour un déploiement massif sur l’ensemble du territoire national.

Leviers pour dynamiser l’économie connectée

Quels sont les principaux leviers qui permettent de booster au maximum l’économie numérique en France ? Plusieurs tendances fortes se distinguent et permettent de contribuer pleinement à la croissance de l’économie connectée.

Les clés de la transformation digitale

Accentuer les efforts entrepris en faveur de la transformation digitale implique de tenir compte de plusieurs éléments. Comme la dématérialisation de certains services, le e-commerce et l’expérience client.

Aujourd’hui, se digitaliser est indispensable puisque cela participe tant à l’économie qu’à l’accès aux nouvelles technologies. Or la France a pris du retard sur la question ces dernières années. Alors même que plus de 90 % des français ont comme premier réflexe de se renseigner en ligne avant de passer des achats, les professionnels ne possèdent pas tous des sites web. Les demandes des consommateurs tendent vers un tout digital et un confort d’utilisation des nouvelles technologies. Les grands groupes ont amorcé ce virage numérique depuis longtemps déjà, ce qui n’est pas toujours le cas des petites structures qui sont souvent à la peine. Or il est impératif pour les PME et les TPE d’entamer rapidement leur processus de digitalisation.

Le Cloud, moteur de l’économie connectée

Encore laissé de côté il y a quelques années, le Cloud occupe une place cruciale aujourd’hui, notamment pour les entreprises. Le Cloud continue sa petite révolution en se généralisant dans tous les niveaux des entreprises. Cela passe notamment par un stockage massif de données sensibles sécurisées, le recours au télétravail, l’importance de la cybersécurité ou encore l’accès à des applications à distance. Le Cloud accompagne chaque jour les entreprises et les aide à se tourner vers une transformation digitale réussie, facteur de leur croissance. Qui dit Cloud Computing dit forcément économie connectée et meilleure compétitivité.

Le Big Data, moteur de l’évolution numérique des entreprises

Analyser des statistiques est devenu facile grâce aux nouvelles capacités de traitement de données. En effet, grâce au Big Data il est désormais possible de pouvoir traiter des volumes conséquents de données en temps réel. En outre, le Big Data a ouvert la voie à de nombreuses autres initiatives pour les entreprises et les organismes publics, ainsi que pour tous ceux qui sont tentés par les innovations numériques. Aujourd’hui, les applications exploitées par le Big Data sont nombreuses, ce qui leur permet notamment de gagner en performance et en intelligence.

De son côté, l’intelligence artificielle se positionne comme une technologie unique reliée au phénomène de Big Data. Sur une plateforme, l’IA réunit de grandes bases d’informations et permet également aux applications de gagner en confort d’utilisation et en intelligence globale. Un autre objectif de ces technologies est d’automatiser des tâches qui peuvent être réalisées rapidement sans que cela ne nécessite d’intervention humaine.

En utilisant les innovations apportées par le Big Data les entreprises gagnent du temps et minimisent tout risque d’erreur. Les avancées numériques ont cela d’unique qu’elles permettent d’améliorer l’accès aux informations tout en diminuant le temps de recherche et d’analyse.

Économie connectée : quelles perspectives ?

Nouvelles règles numériques et webmarketing

Avec l’évolution des règles numériques et le positionnement des entreprises face aux enjeux qui se nouent, le marketing a dû s’adapter. Traditionnellement, le marketing démarre par la segmentation du marché en plusieurs groupes homogènes selon plusieurs éléments comme leurs données démographiques. Puis vient le moment de cibler les publicités à mettre en place en privilégiant les segments les plus porteurs et attractifs.

Dans l’économie connectée telle qu’on la conçoit aujourd’hui les clients cibles sont hyperconnectés. Les entreprises intègrent donc cette dimension dans leur projet de transformation numérique. Très présents sur les réseaux sociaux, les clients sont réceptifs aux messages véhiculés sur ce type de supports communautaires. Or, ces communautés peuvent facilement être exploitées en raison des limites naturelles posées par les clients. Les marques qui souhaitent s’y positionner profitent d’une excellente visibilité et d’un retour sur investissement souvent très intéressant. Le tout en engageant efficacement chaque communauté de clients.

Informatique et numérique pour entreprises

Datagroup.re est un magazine spécialisé dans le numérique et l’informatique pour les entreprises de l’océan indien. 

SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER

© DATAGROUP – Le numérique au coeur de votre entreprise – Tous droits réservés – Réalisation :  Valoris Concept